Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Session plénière du Parlement européen,18-21 novembre 2013...

Session plénière du Parlement européen,18-21 novembre 2013


Réuni en session plénière à Strasbourg, le Parlement Européen a notamment procédé au vote sur le budget pluriannuel européen 2014-2020, après plus de 8 mois de négociations laborieuses avec le Conseil et la Commission.
Il prévoit 908 milliards d’euros en crédits de paiement et 960 milliards en crédits d’engagement qui seront prioritairement consacrés à l’emploi, aux PME, à la recherche et à l’éducation. Première application de ce cadre financier pluriannuel, le budget 2014 a par la suite été adopté: 142,6 milliards d’euros en crédits d’engagement et 135,5 milliards d’euros en crédits de paiement. Malgré des moyens en baisse, nous avons pu obtenir un préfinancement de 360 millions d’euros pour la recherche (horizon 2020), l’éducation (ERASMUS +) et les PME, ainsi qu’une enveloppe de 3 milliards d’euros pour lutter contre le chômage des jeunes et un montant supplémentaire de 134 millions d’euros pour le Fonds européen d’aide aux plus démunis.

L’adoption du budget a permis par la suite l’adoption des grandes politiques de l’UE pour les sept années a venir. Co-législateur pour la première fois dans une réforme de la PAC, le Parlement européen a joué un rôle crucial dans la définition d’une politique agricole plus équilibrée entre les besoins des agriculteurs, la qualité des denrées alimentaires et les mesures écologiques.  Ainsi, un mécanisme européen obligatoire pour octroyer aux jeunes agriculteurs un paiement supplémentaire de 25% pour leurs premiers 25 – 90 hectares sera mis en place. A été également approuvée la nouvelle politique de cohésion: 325 milliards d’euros pour la croissance et l’emploi, dans toutes les régions européennes. A noter que 20% du Fonds social européen (FSE) se verront consacrés à la lutte prioritaire contre la pauvreté.

En matière de sécurité et de défense,  le Parlement européen a adopté à une très large majorité un rapport portant sur la Politique de Se?curite? et de De?fense Commune (PSDC) et un autre consacré à la base industrielle et technologique de défense (voir rapport Koppa et rapport Gahler). Lors du débat en hémicycle qui leur était consacré, j’ai appelé de mes vœux que des décisions courageuses pour une véritable politique européenne de défense soient prises lors du Conseil européen de décembre.

Retrouvez ici la vidéo de mon intervention

Retour

Les commentaires sont fermés.