Comptabilité d'engagement ou comptabilité de trésorerie en 2024 ?

Comptabilité d’engagement ou comptabilité de trésorerie en 2024 ?

Vous ne savez pas faire la distinction entre comptabilité d’engagement et la comptabilité de trésorerie ? La première enregistre les transactions au moment où elles sont engagées, offrant une vision précise mais complexe, souvent adoptée par les grandes entreprises. En revanche, la seconde ne comptabilise les transactions que lorsque l’argent est effectivement échangé, offrant une approche plus simple, souvent préférée par les petites entreprises. Mais comment faire le choix entre les deux ?

Les types d’entreprises autorisées à utiliser la comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie est autorisée pour les professionnels relevant de la catégorie des bénéfices non commerciaux ainsi que pour les micro-entreprises. De plus, les petits commerçants individuels sous régime simplifié ont la possibilité d’utiliser la comptabilité de trésorerie au cours de l’exercice fiscal et de n’enregistrer les créances et dettes qu’à la clôture de l’exercice. Pour la période triennale 2023-2025, cela concerne notamment les entreprises suivantes : activités de commerce avec un chiffre d’affaires inférieur à 840 000 € ; prestataires de services avec un chiffre d’affaires inférieur à 254 000 €.

La comptabilité pour les petites entreprises soumises au régime réel simplifié demeure axée sur la trésorerie tout au long de l’exercice fiscal ; cependant, en fin d’exercice, les créances et les dettes sont enregistrées pour être intégrées au bilan. Il y a donc une bascule vers la comptabilité d’engagement en fin d’exercice pour mettre en évidence les factures impayées ou les factures non encaissées.

La différence entre la comptabilité de trésorerie et la comptabilité d’engagement

La comptabilité de trésorerie s’oppose à la comptabilité d’engagement. Tenir une comptabilité de trésorerie est la version la plus simple de la comptabilité. Historiquement, elle a précédé la comptabilité d’engagement et est également appelée comptabilité civile.

À noter : comme mentionné précédemment, certaines structures doivent basculer vers la comptabilité d’engagement en fin d’exercice afin de matérialiser les dettes et les créances existantes à cette date.

Les factures impayées ou non encaissées n’apparaissent pas dans les comptes d’une entreprise avec un système basé sur la trésorerie. La comptabilité d’engagement est couramment pratiquée sauf pour les professions libérales.

La différence entre la comptabilité de trésorerie et la comptabilité d'engagement

L’article L123-12 du code de commerce stipule que toutes les personnes physiques ou morales ayant le statut de commerçant doivent enregistrer tous les mouvements affectant leur patrimoine. Le principe de la comptabilité d’engagement (également appelée comptabilité commerciale) est l’enregistrement des créances et des dettes. La comptabilité d’engagement permet d’enregistrer les échanges entre les entreprises et leurs divers partenaires.

Enregistrement des opérations dans un système de comptabilité d’engagement

L’enregistrement des opérations dans un système de comptabilité d’engagement implique différents documents financiers qui mobilisent ensuite différents journaux : les factures fournisseurs pour l’enregistrement des achats et des charges engagées. Le système basé sur la trésorerie est réservé aux professions non commerciales et aux petites structures commerciales, mais elles doivent basculer vers la comptabilité d’engagement en fin d’exercice.

Dans un système basé sur la trésorerie, les créances et les dettes n’apparaissent pas tandis que dans un système de comptabilité d’engagement, les opérations sont enregistrées sur la base de documents justificatifs montrant les créances et les dettes.

La principale différence entre la comptabilité de trésorerie et la comptabilité d’engagement réside dans la prise en compte des créances et des dettes. La comptabilité de trésorerie se focalise sur les mouvements effectifs de trésorerie tandis que la comptabilité d’engagement prend en considération toutes les transactions réalisées, qu’elles aient entraîné un mouvement de trésorerie ou non.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Envoyer un colis en Australie : guide pratique et astuces

Envoyer un colis en Australie : guide pratique et astuces

Envoyer un colis en Australie peut sembler une tâche complexe quand on n’est pas bien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *