Les meilleurs outils digitaux pour recruter
LinkedIn a plus de 800 millions de comptes enregistrés

Les meilleurs outils digitaux pour recruter

Le monde du travail n’a jamais cessé d’évoluer depuis la révolution industrielle. Mais ces dernières années, on assiste à un véritable bouleversement dû en partie à la digitalisation des emplois et des pratiques professionnelles.

Ces changements ont complexifié le recrutement de toutes les entreprises, qu’il s’agisse de PME, start-up ou de grandes multinationales. Désormais, un simple salaire et un poste aux missions intéressantes ne suffisent plus. Avantages sociaux, possibilité d’être à distance ou encore focus sur le bien-être au travail sont les principales demandes des meilleurs candidats.

Et pour trouver ces derniers, finie la simple offre postée sur un journal ou toute autre méthode traditionnelle. Désormais, il faut s’armer de patience, être préparé et surtout utiliser de nombreux services disponibles en ligne. Focus sur les meilleurs d’entre eux.

Fetcher, l’IA au service de l’embauche

On commence avec l’outil le plus original, Fetcher. Cette plateforme utilise pleinement l’une des technologies en vogue : l’intelligence artificielle. L’IA, dont les origines remontent à une époque assez récente, s’est d’abord développée au travers de loisirs intellectuels comme le jeu de Dames, les échecs ou encore le poker. Désormais, si cette technologie est évidemment encore utilisée dans ces domaines, c’est aussi celui des ressources humaines qui est touché positivement.

Fetcher utilise donc l’IA pour automatiser différentes étapes du recrutement tout en y associant une intervention humaine. Cet outil va par exemple dénicher tout seul les profils qui correspondent le mieux à une offre, leur envoyer des mails automatiquement, mais aussi analyser différentes données pour permettre d’améliorer le processus global pour les recrutements futurs.

LinkedIn, le réseau social indispensable

Créée il y a maintenant plus de 20 ans, l’entreprise américaine est LE réseau social professionnel par excellence. Ici, ce sont les candidats qui mettent à jour leur CV en ligne, constituant ainsi une base de données incroyable pour toutes les entreprises qui souhaitent recruter. Ces dernières peuvent ainsi se muer en véritables chasseurs de têtes et contacter directement les meilleurs profils.

Autres fonctionnalités, la possibilité de poster des offres d’emploi pour lesquelles LinkedIn va trouver des candidats parfaitement adaptés à l’offre. Preuve de son succès, LinkedIn possède aujourd’hui plus de 800 millions de comptes sur sa plateforme.

Autre réseau social très utile en termes de recrutement, Twitter. Le petit oiseau bleu, qui est dans une phase de vente compliquée avec Elon Musk, est utilisé comme principal outil dans certains secteurs d’activité. On pense notamment à tout ce qui concerne les métiers liés au community management, à l’esport ou encore au web3.

D’autres outils comme Twitter sont devenus de véritables outils de recrutement depuis quelques années
D’autres outils comme Twitter sont devenus de véritables outils de recrutement depuis quelques années

Photo par Souvik Banerjee, CC0

Welcome to the Jungle, l’expérience RH la plus poussée

On finit avec un outil français qui a su être l’un des plus innovants sur un secteur traditionnel. Welcome to the Jungle est tout d’abord une plateforme qui présente les entreprises sous un nouveau jour, en insistant sur leur culture et leur fonctionnement au quotidien. Le tout sous un format actuel avec photos et vidéos des employés ou dirigeants qui expliquent leurs missions et comment la vie au sein de la boite se passe.

Une vraie mine d’informations pour tous les candidats. De plus, avec la possibilité de mettre en avant des offres d’emplois et surtout un service en ligne de gestion de ces candidatures, on peut affirmer que Welcome to the Jungle est certainement ce qui se fait de mieux en termes d’expérience que ce soit pour l’entreprise que pour les futurs employés.

Si vous êtes une entreprise, on ne peut pas vous conseiller qu’une seule de ces solutions, mais plutôt d’en utiliser plusieurs car les buts atteints pourraient être différents : recrutement, image de marque, réseau qui s’agrandit pour de futurs postes.

D’un point de vue candidat, c’est un peu la même chose. Toutes ces plateformes sont légitimes et n’oublions pas les mastodontes du secteur comme Indeed même s’ils paraissent de plus en plus obsolètes avec les années. Dans tous les cas, le plus important est de candidater vers des secteurs porteurs qui recrutent ou d’avoir une offre adaptée à ses expériences et sa formation.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Cabinet de recrutement logistique : Comment choisir ?

Comment choisir un cabinet de recrutement en logistique ? 5 étapes

Savez-vous que rien qu’en France, plus de 3500 cabinets de recrutement existent et se bousculent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *