Comprendre le calcul des allocations chômage : critères et exemples pratiques

Comprendre le calcul des allocations chômage : critères et exemples pratiques

L’allocation chômage se définit comme une aide financière ou un revenu de remplacement. Encore appelé prestation chômage, cette allocation est octroyée aux personnes en quête d’emploi, mais qui justifie au moins de 6 mois de travail ou de 130 jours, soit de 910 heures de travail. Que faut-il retenir de cette aide à l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ? Comment s’effectue le calcul de l’allocation au chômage ? Toutes les réponses dans cet article. Focus !

Allocation chômage : c’est quoi ?

L’allocation chômage ou Aide de retour à l’emploi est une aide financière. Elle varie en fonction du statut du demandeur. En effet, selon l’âge ou la situation professionnelle, le demandeur d’aide ou le chômeur peut bénéficier soit de :

  • une aide de retour à l’emploi (ARE) ;
  • un revenu de solidarité active (RSA).

L’allocation chômage fonctionne comme une assurance. En effet, c’est un régime d’assurance sociale dont le but est de remplacer le salaire des personnes ayant perdu leur emploi, c’est-à-dire qui sont au chômage. De ce fait, l’allocation au chômage ou l’aide de retour à l’emploi (ARE) se trouve proportionnelle au dernier salaire du chômeur.

Comment bénéficier de cette aide de retour à l’emploi ?

Comment bénéficier de cette aide de retour à l’emploi ?

Pour bénéficier de l’aide à l’emploi, le demandeur doit remplir un certain nombre de critères tout la prime vélo électrique à Paris. Il s’agit :

  • de perdre involontairement son emploi ;
  • d’être âgé de moins de 64 ans et ne pas accumuler assez de trimestre pour faire valoir ses droits à la retraite ;
  • d’avoir plus de 64 ans, mais sans avoir cumulé assez de trimestres travaillés pour faire valoir ses droits à la retraite ;
  • de justifier d’au moins 6 mois de travail sur les deux dernières années ou sur les trois dernières années si vous avez plus de 53 ans ;
  • de s’inscrire auprès de Pôle emploi comme demandeur d’emploi et mettre à jour régulièrement sa situation ;
  • d’être physiquement et physiologiquement apte à exercer un nouvel emploi.

Une fois ces conditions remplies, vous pouvez espérer bénéficier des allocations chômage en attendant de trouver un autre emploi.

Comment calculer les allocations chômage ?

Le calcul du montant des allocations au chômage ou de l’ARE se fait sur la base du montant du salaire brut au cours des 24 derniers mois (depuis le 1ᵉʳ octobre 2021) qui précèdent la perte de votre emploi ou de votre travail. Les indemnités reçues à la perte de l’emploi ne sont pas considérées pour effectuer le calcul du montant de l’ARE.

Selon les nouvelles dispositions, le calcul du montant brut de la prime au chômage ou de l’ARE se fait de deux manières :

  • soit, vous multipliez votre salaire journalier de référence (SJR) par 57%,
  • soit, vous multipliez le SJR par 40,4% puis vous ajoutez 12,95 euros.

À la fin du calcul, le montant retenu sera celui le plus élevé issu des deux opérations précédentes. De plus, ce montant est placé à 75% du salaire journalier de référence SJR et ne doit pas dépasser 274,80 € brut par jour.

Comment se calcule le salaire journalier de référence SJR ?

En effet, pour calculer le SJR, il faut tenir compte de la rémunération de l’ex-employé sur les deux dernières années (24 mois) qui précède la rupture de son contrat. Si l’âge du demandeur est supérieur ou égale à 53 ans, la période prise en compte est de 36 mois soit 1 096 jours.

Exemple 1 : Pour un travailleur licencié, âgé de moins de 53 ans et dont le cumul des salaires brut sur les 24 derniers mois (731 jours) est de 75 000 euros, le montant du SJR devient : 75 000 / 731 = 102,59 euros.

Exemple 2 : Pour un salarié de plus de 53 ans et qui a gagné environ 105 000 euros sur les 36 derniers mois avant sa situation de chômage, son SJR devient : 105 000 / 1 096 = 95,80 euros.

Comment calculer les allocations chômage ?

Calcul du montant brut de l’Aide au retour à l’emploi (ARE) ?

Partant des deux exemples précédents ayant permis de calculer le SJR dans deux situations différentes, nous pouvons exprimer le montant brut de l’ARE. Ainsi, nous avons :

Exemple 1 :

Le SJR est égal à 102,59 euros. Le montant brut journalier de l’allocation chômage peut-être

soit :

  • 102,59 * 0,57 = 58,68 euros
  • (102,59 * 0,404) + 12,95) = 54,39 euros.

Le montant brut journalier de l’allocation chômage de ce salarié au chômage est de 58,68 euros qui correspondent au montant le plus élevé issu des deux formules.

 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Plus-value sur résidence secondaire : calcul et implications fiscales

Plus-value sur résidence secondaire : calcul et implications fiscales

L’imposition des plus-values sur des biens immobiliers est l’une des pierres angulaires qui régissent la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *