Prime exceptionnelle de 3000 euros pour les jeunes : comment en bénéficier ?

Prime exceptionnelle de 3000 euros pour les jeunes : comment en bénéficier ?

Depuis quelques jours, une rumeur circule sur les réseaux sociaux faisant état de l’existence d’une prime exceptionnelle. En effet, cette rumeur stipule que l’État français vient d’instaurer une aide financière pour aider les jeunes âgés de 15 à 25 ans. Cette prime exceptionnelle de 3 000 euros permettrait aux jeunes de financer plusieurs projets. Mais cette information est-elle vérifiée ? Si oui quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Sinon, que retenir ? Focus !

Prime exceptionnelle de 3000 euros pour les jeunes : est-ce vrai ?

En se référant aux sites officiels du gouvernement français, aucune aide ou prime exceptionnelle de 3000 euros n’est accordée aux jeunes par l’État et ceci sans conditions. En effet, en se renseignant auprès de la caisse d’allocation familiale (CAF) ou d’autres organismes responsables de la gestion des primes ou aides de l’État, la prime exceptionnelle de 3000 euros qui serait accordée aux jeunes de 15 à 25 ans n’existe tout simplement pas. Cette information, largement relayée sur internet grâce aux vidéos TikTok, est fausse.

Cependant, des primes ou des aides à hauteur de 3000 euros existent, mais ne sont pas systématiquement destinées aux jeunes et sans conditions. On peut citer :

La prime partage de la valeur : que retenir ?

La prime partage de la valeur : que retenir ?

La prime partage de la valeur (PPV) est une aide instaurée par le gouvernement auprès des patrons d’entreprise. Cette prime incite les employeurs à verser à leurs employés une prime annuelle d’un montant maximum de 3000 euros. Pour bénéficier de cette prime, le jeune doit alors être soit :

  • salarié ou en alternance dans une entreprise ;
  • intérimaire ;
  • agents de certains établissements publics ;
  • travailleur handicapé relevant des établissements et services d’aides par le travail (ESAT).

Ainsi, même si la prime exceptionnelle de 3000 euros dont parlent les réseaux était la PPV, elle n’est pas, selon le service public, destinée uniquement aux jeunes, systématique et obligatoire et sans conditions. De plus, le montant de la prime de partage de la valeur varie suivant un certain nombre de critères comme :

  • le salaire de l’employé ;
  • l’ancienneté de l’employé ;
  • son grade et non niveau de classification ;
  • etc.

La prime Adie : une aide pour les jeunes entrepreneurs

La prime Adie : une aide pour les jeunes entrepreneurs

La prime Adie quant à elle, est une aide mise en place pour accompagner les jeunes entrepreneurs dans le processus de création d’une entreprise. Le montant de cette prime est de 1000 euros et est accordé à tout jeune engagé dans le processus de l’entrepreneuriat. Les conditions pour bénéficier de cette prime sont :

  • avoir moins de 30 ans ;
  • avoir créé une entreprise dans les 3 derniers mois ou se préparer à créer une entreprise dans les 12 mois qui suivront ;
  • vivre dans une zone de revitalisation rurale (ZRR) ;
  • être à la recherche d’emploi de plus d’un an ;
  • posséder un contrat d’intégration républicaine depuis moins de deux ans ;
  • être un travailleur en situation de handicap, etc.

Cette liste de conditions n’est pas exhaustive et peut s’allonger en fonction de la zone de résidence et d’autres facteurs.
​​​​​​

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Revenus d'un orthodontiste : combien gagnent-ils ?

Revenus d’un orthodontiste : combien gagnent-ils ?

Le métier d’orthodontiste vous intéresse et vous souhaitez avoir une idée du revenu de ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *