Apprentissage de l'anglais règles et conseils pour démarrer

Par où commencer quand on veut apprendre l’anglais ?

C’est une question qui peut engendrer beaucoup de confusion lorsqu’on se retrouve dans le besoin d’apprendre l’anglais, mais qu’on n’a pas d’orientation claire sur comment s’y prendre. La confusion devient d’autant plus grande lorsqu’on réalise qu’une langue, ça s’écrit, se lit, se parle et s’écoute. On se demande alors à juste titre : ‘’quelle compétence linguistique dois-je cultiver avant l’autre en anglais ?

La bonne nouvelle est qu’il vous est possible de développer progressivement ses quatre compétences en anglais si vous structurez votre apprentissage avec logique et pratiquez la langue avec discipline et persévérance.

Apprendre l’anglais : connaître et se rappeler fréquemment sa motivation

Il est très facile de jeter l’éponge lorsqu’on se lance dans l’atteinte d’un objectif sans une motivation claire et vraiment soutenue. Dans le cas de l’apprentissage d’une langue étrangère comme l’anglais, ce qui vous permettra de persévérer malgré les inconforts et difficultés d’assimilation de la langue, c’est le fait de pouvoir vous rappeler constamment la raison pour laquelle vous vous êtes engagé dans le processus d’apprentissage.

Quelle que soit la raison qui vous motive à commencer à prendre l’anglais plus que jamais au sérieux, il vous faut l’identifier et vous la remémorer chaque fois que l’envie d’abandonner va se saisir de vous au cours de votre apprentissage.

Vous rappeler votre motivation vous permettra d’avoir constamment à l’esprit les bénéfices que vous tirerez de votre persévérance dans l’apprentissage de la langue. Vous saurez par exemple, pourquoi vous devez enrichir votre vocabulaire, pourquoi il vous faut apprendre à utiliser les verbes au passé en anglais, pourquoi mémoriser tous les verbes irréguliers, etc.

Dès lors que vous connaîtrez clairement votre motivation, payer le prix de l’assimilation deviendra, pas plus facile forcément, mais beaucoup plus intentionnel. Vous serez ainsi capable d’apprendre avec volonté et abnégation.

apprentissage anglais

Axer son apprentissage autour de cinq piliers successifs

Une fois que votre motivation est connue, vous pouvez maintenant vous engager dans un programme d’apprentissage de l’anglais. Toutefois, ici il est important de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et de savoir structurer votre progression.

Lorsqu’on parle de langue, on fait obligatoirement trait à l’usage des mots. Puisque toute langue est d’abord parlée avant d’être écrite, la langue anglaise comme toutes les autres fait appel à l’usage de mots articulés et produisant des sons spécifiques. Il est donc logiquement primordial de commencer votre apprentissage de l’anglais par l’étude de la phonétique des mots.

Connaître et comprendre les sons

La phonétique est l’étude des sons d’une langue. L’anglais, comme toutes les langues du monde, est constitué de lettres et de mots qui ont des résonnances particulières à l’oral. Étudier la phonétique reviendra donc à apprendre comment se prononce chaque lettre de l’alphabet anglais et comment elles se prononcent ensemble pour constituer des mots spontanément reconnaissables à l’ouï.

Pour vous exercer à la maîtrise de la phonétique anglaise, vous pouvez écouter un cours audio dans lequel un natif de la langue anglaise dit des mots et des phrases que vous répéterez après lui en essayant d’imiter sa prononciation et ses accentuations. Cette étape de l’apprentissage vous aidera à développer le parler et l’écoute.

Apprendre les verbes et leur emploi

Après vous être familiarisé avec les sons des lettres et des mots en anglais, vous voudrez sans doute commencer à composer des phrases pour exprimer vos pensées. Vous aurez alors besoin de verbes, d’où l’importance maintenant d’apprendre la conjugaison anglaise avec ses subtilités.

Vous comprendrez ici :

  • l’emploi des verbes et des temps,
  • les différences entre verbes réguliers et irréguliers,
  • la formation des temps simples et des temps composés.

Bref, on veut se référer à tous les principes de bases qui seront indispensables à vos compositions de phrases, avec la structure sujet + verbe + complément.

Enrichir son vocabulaire avec de nouveaux mots

Pour que vos phrases aient une structure sujet + verbe + complément, il faudrait justement que vous puissiez être en mesure d’ajouter des compléments. Pour cela, vous devez connaître quel mot correspond à ce que vous voulez exprimer. Pour enrichir votre vocabulaire afin d’y piocher les mots justes à mettre dans vos phrases selon les contextes, vous pouvez apprendre :

  • comment saluer quelqu’un,
  • comment se présenter à quelqu’un,
  • comment compter les chiffres et les nombres,
  • comment nommer les couleurs,
  • quels sont les jours de la semaine,
  • quels sont les mois de l’année,
  • quels sont les noms des nourritures,
  • comment lire l’heure.

La lecture est également un excellent moyen pour s’enrichir en vocabulaire. Mais pour commencer, ne vous donnez pas la migraine avec des romans de 300 pages. Lisez des livres avec des textes courts écrits dans un registre simple et identifiez les mots dont vous ignorez le sens. Cherchez-les ensuite dans le dictionnaire et ajoutez-les à votre liste de nouveaux mots découverts. Faites ainsi chaque jour et vous verrez votre vocabulaire s’enrichir extraordinairement vite.

La grammaire ne vient qu’après

La grammaire n’est sans doute pas la moins importante des disciplines linguistiques, mais elle est beaucoup plus théorique. Elle aide à comprendre la structure des phrases, pourquoi telle phrase doit être construite de telle façon dans tel contexte de communication. Il est important de comprendre ces principes, mais lorsqu’on est totalement débutant dans l’apprentissage d’une langue, la grammaire n’est pas ce par quoi il convient de commencer, car procéder ainsi serait une belle façon de bâtir sur du néant. En effet, comment pouvez-vous apprendre la structure d’une phrase lorsque vous ne savez même pas comment se prononcent les mots de cette phrase ni ce qu’ils signifient ?

L’assimilation de la grammaire n’assure pas une maîtrise de la communication (orale) en anglais. Par contre, il est possible de parler spontanément une langue sans en connaître forcément les règles grammaticales. Commencez donc par la phonétique, la conjugaison et le vocabulaire pour acquérir les bases d’une communication élémentaire ou moyenne. Vous pourrez ensuite chercher à mieux comprendre les structures de la langue en vous attaquant à la grammaire. Celle-ci viendra ainsi renforcer les fondements que vous aurez déjà bâtis au préalable.

Apprendre à mieux apprendre (astuces et organisation)

De nombreuses possibilités s’offrent aujourd’hui à vous si vous voulez apprendre l’anglais ou même une langue plus complexe comme l’arabe. Internet peut être un efficace vecteur d’éducation lorsque vous savez vous en servir pour vous former à la maîtrise de l’anglais. Aussi, faites de votre téléphone un allié dans votre apprentissage en y téléchargeant primordialement des dictionnaires bilingue et unilingue et des applications de formation en anglais (eh oui, il en existe plein).

Faites également de vos temps de divertissement des moments d’apprentissage. Suivez des films et séries TV en anglais sous-titrés en français ou anglais en fonction de votre niveau. Écoutez des chansons en anglais et cherchez à comprendre les paroles. Profitez des temps de trajet en bus pour lire ou écouter des audios en anglais. Vous pouvez vous amuser à transcrire ces audios pour travailler votre écoute et votre orthographe. Enfin, plus important encore, trouvez-vous des interlocuteurs avec qui vous pouvez converser en anglais. Cela va indiscutablement aider votre maîtrise de la langue dans le parler et l’écoute.

Articles similaires

Check Also

Apprenez-en plus sur les différents métiers de la finance

Tout savoir sur les métiers de la finance

Gestion, banque, comptabilité mais aussi ressources humaines : les métiers de la finance recouvrent de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *