Méthode AIDA : tout ce que vous devez savoir à propos.

Tout comprendre sur la méthode AIDA

Le marketing est un aspect très capital dans le fonctionnement d’une entreprise que les responsables ne doivent en aucun cas négliger s’ils veulent fixer les bonnes bases pour stimuler la croissance économique de leur structure. Divers outils de marketing efficaces existent depuis l’antiquité pour aider les sociétés à se développer de manière progressive. Au nombre de ces outils, la méthode AIDA constitue l’un des plus célèbre et des plus connus en matière de publicité au sein des entreprises. Vous allez découvrir dans les lignes à suivre de cet article plus d’explication sur cet outil commercial.

Méthode AIDA : définition

Développée par Elias St Elmo Lewis, la méthode AIDA est l’une des plus anciennes méthodes de marketing qui n’ont disparu au fil des années. En effet, il faut remonter à la fin des années 1800 pour retrouver les premières traces de ce célèbre modèle qui a su s’imposer dans le milieu du marketing, même après tant d’années. En réalité, le terme AIDA est un acronyme qui tire sa formation de :

  • A= Attention (Awareness en anglais) ;
  • I= Intérêt (interest en anglais) ;
  • D= Désir (Desire en anglais) ;
  • A= Action.

Elias St Elmo Lewis fixe là, les quatre étapes essentielles que suivent les consommateurs pour décider de faire un achat auprès d’une entreprise. Selon ce modèle de prise de décision d’achat, les étapes se suivent chronologiquement les unes après les autres. À titre illustratif, si vous ne réussissez pas en amont à capter l’attention de vos potentiels clients, vous n’avez aucune chance d’éveiller leur intérêt encore moins de les pousser à avoir un quelconque désir.

Les conséquences qui résultent de l’utilisation de la méthode AIDA

Il faut dire que si la méthode AIDA est toujours aussi populaire c’est parce qu’elle apporte un plus au développement des activités dans les entreprises. À priori, cette méthode offre aux responsables chargés du marketing dans les entreprises la possibilité de construire un tunnel de conversion. Ce modèle permet également d’élaborer un parcours client complet et bien d’autres choses pour stimuler l’acte d’achat chez un client. En d’autres termes, la méthode ouvre la voie à un cadre de réflexion intéressant à exploiter pour la conception des campagnes marketing efficaces.

Au-delà de tout l’atout que représente ce modèle, il présente néanmoins quelques limites ou critiques importants à souligner. La première critique concerne les différentes étapes évoquées par ce modèle qui ne sont pas aussi marquées dans tous les cas. Par exemple, l’attention et l’intérêt peuvent porter à confusion. Le modèle d’Elias St Elmo Lewis ne prend pas en compte un aspect très essentiel la prise de décision au niveau du client : il s’agit de l’établissement de la confiance entre le vendeur et l’acheteur.

Quelques domaines d’application de la méthode AIDA

De toute évidence, le modèle est très employé dans de nombreuses actions ainsi que des campagnes dans le monde du marketing. Plus spécifiquement, la méthode est plus utilisée en matière de communication notamment en marketing direct, pub, web marketing, etc.

Ainsi, les entreprises font recours à cette technique pour bien mettre en place une bonne campagne d’emailing par exemple. On retrouve également ce modèle au niveau de la réalisation des bannières sur le web, l’élaboration d’un mailing postal. De même, vous pouvez l’utiliser pour effectuer une mise en place de landing page pouvant permettre la vente d’un produit ou service.

Articles similaires

Check Also

SWOT exemple : inspirez-vous de celui de notre article.

SWOT : sur quel exemple baser son analyse stratégique ?

Dans le cadre de l’élaboration d’un projet, les porteurs d’idée et les entrepreneurs ont l’habitude …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *