Quelles sont les différentes étapes d'un rachat de crédit ?

Quelles sont les différentes étapes d’un rachat de crédits ?

Avez-vous plusieurs crédits de différentes natures en cours ? Êtes-vous à la limite ou avez-vous dépassé votre taux d’endettement ? Si vous répondez oui à ces différentes questions, il se peut que vous soyez dans une situation de surendettement. Pour vous en sortir, l’une des solutions financières s’avère le rachat de crédits. Comment fonctionne le rachat de crédits ? Quelles sont les diverses étapes pour l’obtenir ? Quels sont les intérêts à réaliser ce rachat de crédits ? Focus sur les réponses à ces différentes questions.

Comment fonctionne un rachat de crédits ?

Un rachat de crédits se définit comme une solution financière pour sortir du surendettement. Elle est proposée par les banques ou les organismes prêteurs aux emprunteurs particuliers ou professionnels ayant plusieurs crédits en cours et se trouvant dans une situation d’endettement excessif. Le rachat de crédits consiste alors à regrouper, en un seul, plusieurs prêts ou crédits bancaires.

L’objectif du rachat de crédits est en effet de réduire les mensualités et d’augmenter la durée du crédit. Pour y arriver, la banque, la structure ou l’établissement financier qui rachète le crédit propose une restructuration des diverses formules de crédits contractés par l’emprunteur. Cette restructuration et cette consolidation peuvent s’étendre sur les dettes financières privées, à savoir :

  • les retards de paiement d’impôts,
  • les crédits professionnels,
  • les impayés de loyer,
  • les factures impayées,
  • les pensions alimentaires impayées, etc.

Il revient alors à la structure financière, sur demande du client, d’aider ce dernier à s’acquitter progressivement de toutes ses redevances financières.

Il devra ainsi payer la totalité de ces dettes. La structure financière pourra aussi lui proposer un nouveau crédit dont la mensualité sera réduite comparativement au cumul des mensualités précédentes. Cela a pour conséquence directe d’allonger la durée du nouveau crédit.

Les avantages de réaliser un rachat de crédits

Opter pour un rachat de crédits présente un certain nombre d’avantages. En réduisant votre mensualité, le rachat de crédits diminue votre taux d’endettement. Cette situation devient alors bénéfique pour votre santé financière.

Le rachat de crédits facilite et simplifie la gestion de vos finances, car il permet de regrouper toutes vos mensualités en une seule. Lorsque vous avez plusieurs crédits, le prélèvement des mensualités intervient en effet à différentes dates. Cela peut perturber la gestion efficiente de vos comptes, vous stresser et vous rendre moins productif.

Enfin, faire racheter ses crédits ou prêts par une banque ou un organisme financier permet d’avoir une nouvelle marge financière. Cela peut vous permettre de renégocier un nouveau crédit pour réaliser un autre projet par exemple.

Vous avez par ailleurs la possibilité d’inclure dans le nouveau prêt de rachat, le montant ou le capital dont vous avez besoin pour réaliser un nouveau projet. Il peut s’agir d’un projet de crédit immobilier, d’un projet pour payer une auto, pour s’équiper, etc.

Les différentes étapes d’un rachat de crédits

Les différentes étapes d'un rachat de crédits

Pour réaliser un rachat de crédits, vous devez respecter les étapes suivantes :

  • faire une demande de rachat de crédit,
  • instruire le dossier,
  • procéder à l’étude de faisabilité,
  • réceptionner de l’offre.

Vous pourrez, à l’issue, attendre le déblocage du capital.

Faites la demande de rachat de crédits

Comme la plupart des procédures administratives et financières, vous devez effectuer une demande de rachat de crédits pour en bénéficier. Pour réussir cette étape, vous devez en amont rechercher la meilleure société qui offre une option de rachat et qui répondra à vos besoins. Une simulation de rachat de crédits en ligne peut s’avérer utile pour effectuer ce choix.

La société de rachat peut être une banque traditionnelle ou un établissement financier spécialisé dans le rachat de crédits. Une fois la société ou la banque retenue, la demande peut s’effectuer en ligne, directement en agence ou par courrier.

La constitution du dossier

Une fois la demande effectuée, la banque analysera votre profil ainsi que votre projet pour pouvoir accepter, ou non, votre demande de rachat de crédits. Si la demande est acceptée, vous devez fournir à l’établissement financier un ensemble de pièces devant constituer votre demande de rachat de prêt.

Les pièces s’avèrent le plus souvent des justificatifs des informations fournies dans votre demande de rachat de prêts. Il est alors possible de devoir fournir : des justificatifs de revenus, des échéanciers, des documents concernant la situation patrimoniale, un justificatif de résidence, etc.

L’étude de faisabilité du projet de rachat de prêts

Une fois le dossier instruit auprès du conseiller de l’agence, une équipe chargée d’analyser les projets de prêt et de rachat de crédits se penchera sur le dossier. Le rôle de cette équipe est de définir la faisabilité du rachat en se basant sur les informations fournies par votre dossier.

Les principaux éléments à évaluer sont :

  • le reste à vivre,
  • le taux d’endettement,
  • le montant maximal à accorder si vous avez présenté une garantie, etc.

Les résultats issus de cette analyse permettent enfin à la structure, banque ou établissement financier, de proposer une offre de rachat de crédits. Cette dernière répondra non seulement à vos besoins, mais également à votre situation financière.

La réception de l’offre et la signature du contrat

À cette étape, la structure financière vous fait parvenir un contrat qui présente l’offre de rachat de crédits retenue après les analyses. Ce contrat présente par ailleurs les différentes modalités relatives au nouveau crédit qui vous est octroyé.

Vous y verrez, en effet, le montant du crédit, la nouvelle mensualité, la durée totale du crédit et d’autres informations utiles. Si les diverses formules proposées vous conviennent, vous passez à la signature du contrat que vous retournez à l’agence.

Le déblocage du capital du nouveau crédit

Lorsque la banque reçoit votre accord par l’intermédiaire de la signature du contrat, elle procède au déblocage des fonds. Ces derniers servent à rembourser les différentes échéances en cours. Si votre projet de rachat était accompagné d’un nouveau projet, les fonds destinés à la réalisation de ce projet sont également débloqués.

Quels sont les différents types de rachat de crédits ?

Quels sont les différents types de rachat de crédits ?

La plupart des rachats de crédits accordés aux emprunteurs par les organismes prêteurs existent sous différentes formes. Tous se rejoignent en ce qui concerne le mode de fonctionnement. Il existe en effet deux grands types de rachats de crédits, à savoir le rachat de crédits conso et le rachat de crédits hypothécaire. Le premier permet de regrouper en un seul crédit, les crédits de consommation suivants :

  • le crédit automobile,
  • le crédit pour travaux,
  • le crédit d’équipement,
  • le prêt personnel, etc.

Quant au rachat de crédits hypothécaire, il regroupe l’ensemble des divers crédits immobiliers en cours. L’organisme prêteur propose ainsi à l’emprunteur de mettre en garantie ou d’hypothéquer les biens immobiliers en cause. Il peut s’agir de la résidence principale, d’une résidence secondaire, d’appartements ou de maisons en location.

Ce sont ces garanties hypothécaires qui servent de base pour fixer le montant du nouveau prêt grâce au ratio hypothécaire. Qu’il s’agisse d’un rachat de crédits de consommation ou d’un rachat de crédits hypothécaires, le rachat peut en fonction des situations s’avérer partiel ou total.

Les documents à fournir pour un rachat de crédits

Pour bénéficier d’un rachat de crédits de consommation ou immobilier, tout emprunteur, quelle que soit sa situation, doit fournir un ensemble de documents :

  • un justificatif d’identité : une copie recto verso d’une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, etc.),
  • un justificatif de revenu : fiches de paie récentes, fiches de pension, déclarations foncières, avis d’imposition ou de non-imposition, etc.,
  • un relevé d’identité bancaire (RIB),
  • un justificatif des échéanciers ou taux d’amortissement des divers crédits en cours et qui doivent subir le regroupement,
  • un justificatif de résidence.

Notons que les justificatifs de revenus fournis par l’emprunteur à l’organisme de prêt dépendent de la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur. Les justificatifs de revenus doivent couvrir les trois derniers mois d’activités ou de paiement.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Loi Lemoine pour l’assurance emprunteur en 2022 : les changements

Qu’est-ce que qui change avec la loi Lemoine pour l’assurance emprunteur ?

À l’image de nombreux Français, vous avez peut-être opté pour une assurance emprunteur. Bien qu’avantageuse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *