Courbe du changement en entreprise

Qu’est-ce que la courbe du changement en entreprise et comment l’appliquer ?

Régulièrement, d’importants changements s’opèrent dans les entreprises. De nouveaux objectifs, de nouveaux outils, de nouvelles personnes, de nouvelles collaborations, sont des raisons qui peuvent susciter des changements. Cependant, le changement, lorsqu’il survient, peut être difficile à vivre pour certains employés. Mais avec la courbe de changement, vous pourrez mieux les aider à accepter ce changement. Découvrez dans cet article comment utiliser la courbe de changement pour préparer vos collaborateurs au changement au sein de votre entreprise. 

Qu’est-ce que la courbe de changement ?

La courbe de changement est un travail élaboré par la psychologue et psychiatre Élisabeth Kübler Ross. Cet outil, encore appelé la courbe de deuil a été conçue spécialement pour comprendre les résistances face aux changements.

Pour créer cette courbe, elle s’est inspirée des malades en phase terminale. Elle a étudié leur comportement après leur avoir annoncé qu’ils mourraient bientôt. Cette étude lui a permis d’identifier les 5 principales étapes des changements. Ceux-ci seront plus tard adaptés au monde entrepreneurial.

D’ailleurs, cette courbe fait partie des outils les plus efficaces pour faire accepter le changement au sein d’une entreprise.   

Quelles sont les 2 phases de la courbe du changement ?

Le changement passe par plusieurs étapes. Néanmoins, chacune de ces étapes est vécue différemment en fonction du contexte et de la personnalité. Ces diverses étapes sont regroupées en deux différentes phases : la phase descendante et la phase ascendante.

La phase descendante

Cette étape décrit une attitude négative de la part de votre équipe de travail ou de l’individu et une contre-productivité qui se traduit par le refus du changement. Elle est marquée par :

  • Le choc : l’annonce d’un changement peut choquer l’employé ;
  • Le déni : l’employé ne croit toujours pas qu’un tel changement a pu se produire et trouve le changement optionnel ;
  • La colère : le collaborateur finit par accepter la nouvelle, mais nourrit un sentiment d’injustice ;
  • La peur : à cette étape le collaborateur développe des craintes de l’inconnue ;   
  • La tristesse : cette étape est pour l’employé le début de l’acceptation. Mais il reste toujours nostalgique et abattu.

La phase ascendante

Cette phase quant à elle est celle pendant laquelle le collaborateur adopte une attitude positive tournée vers le futur. Cette phase est marquée par :

  • L’acceptation : aller de l’avant devient une option envisageable ;
  • Le pardon : l’employé cesse de culpabiliser et met de côté la rancœur qu’il avait envers ses responsables ;
  • La quête du renouveau : l’employé reconnaît les avantages du changement mis en place ;
  • La sérénité et la croissance : l’employé accepte entièrement le changement et tourne la page.

Pourquoi accompagner le changement ?

Pourquoi accompagner le changement ?

En fait, le changement n’est pas une étape facile à vivre et à accepter surtout en entreprise. Plusieurs facteurs tels que la personnalité, le parcours, les acquis de chaque collaborateur peuvent influencer la manière dont chacun accueillera ce changement. Les collaborateurs seront alors amenés soit à l’accepter soit à s’y opposer. 

Cependant, en cas d’opposition, le changement peut devenir très nuisible pour l’environnement de travail et surtout la productivité des collaborateurs ou des équipes. La courbe de changement permettra à tout manager de réussir l’accompagnement au changement. Et ce, qu’il s’agisse de changement humain, hiérarchique, organisationnel ou de compétence. C’est pourquoi vous devez solliciter des experts pour accompagner votre entreprise via ce lien pour un meilleur changement.

Par ailleurs, la courbe de chargement permet d’anticiper sur les éventuelles résistances face au changement. Un changement peut être mal compris par certains employés qui seront réticents. Et puisqu’il n’est pas facile de faire passer un message et faire adhérer tout le monde, le manager devra se préparer. Pour ce faire, la courbe de changement est l’un des meilleurs outils pour anticiper sur ses résistances.  

Comment bien accompagner le changement ?

En tant que leader informé de la courbe de changement, vous devez faire preuve d’une grande intelligence. Vous devez dans un premier temps, impliquer vos collaborateurs dans toutes prises de décision de transformation. Et ce, surtout en organisant des débats, des discussions autour des points à améliorer dans l’entreprise.

Ensuite, pour éviter que vos employés soient moins motivés, vous devez les accompagner dans la mise en œuvre dudit projet. Vous pouvez même prévoir un budget pour recruter du personnel afin de renforcer vos collaborateurs durant cette période. Aussi, vous pouvez mettre en place des actions pour encourager vos collaborateurs. La meilleure façon d’encourager est de rester à l’écoute et d’éviter à tout prix la baisse de motivation.

Pour finir, une fois arrivé à l’étape de la sérénité et de la croissance, il est important de célébrer la réussite du changement. À ce niveau, vous devrez saluer l’enthousiasme et l’adaptabilité de votre équipe. Et surtout valoriser leur rôle dans la réussite du changement.

En résumé, conduire un changement n’est pas du tout facile. Que votre entreprise soit habituée ou non au changement, la courbe de changement n’est pas à négliger. Elle vous permettra de comprendre le comportement des collaborateurs et de vous accompagner dans le processus de changement.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Check Also

Mspy avis forum : ce logiciel espion est-il efficace ?

Le logiciel mSpy est-il un système de contrôle parental efficace ?

Les informations qui circulent sur internet sont presque impossibles à contrôler, surtout pout un enfant. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *