Ouvrir une entreprise en Chine : tout le processus détaillé

4 conseils pour créer une entreprise viable en Chine

Les grands hommes d’affaires du monde rêvent tous de créer une entreprise en Chine. Toutefois, malgré le bon climat des affaires en Chine, il est toujours nécessaire de détenir quelques connaissances sur l’environnement économique chinois afin de savoir à quoi s’attendre concrètement. Trouvez dans la suite de cet article les conseils que nous vous proposons.

Réaliser une étude de marché avant de se lancer

Après avoir trouvé votre idée de création d’entreprise, il est risqué d’investir en Chine les yeux fermés. Les résultats des études de marché disponibles en ligne sont loin d’être fiables. Ce serait donc une grave erreur que de vous appuyer sur ces données pour réaliser un investissement. Vous devez donc, vous-même, connaître votre marché et mesurer la concurrence, les menaces ainsi que les opportunités. Pour l’étude du marché, veillez à prendre en compte les attentes de vos cibles en Chine. Les Chinois n’ont pas forcément les mêmes attentes que les Occidentaux. Il ne faut donc pas calquer sur le marché chinois les réalités de chez vous puisque les cultures sont loin d’être les mêmes. Pour vous aider dans la réalisation de votre étude de marché, vous pouvez utiliser l’outil d’analyse et d’études stratégique SWOT.

Choisir un statut juridique pour votre entreprise

Pour créer son entreprise à Hong-kong et en Chine, il est essentiel d’avoir une bonne connaissance des formes de sociétés qu’on pourrait choisir lors de l’enregistrement de sa société. En Chine, il existe trois grandes formes d’entreprises que peuvent créer les étrangers. Il s’agit de :

  • La WFOE ;
  • Le Bureau de représentation ;
  • La Joint Venture.

 

La WFOE, entreprise à capitaux entièrement étrangers ou Wholly Foreign Owned Enterprise en anglais, est la forme la plus appréciée par les étrangers en raison de ses nombreux avantages. Mais elle est plus difficile et plus longue à créer. Vous pouvez aussi opter pour le Bureau de représentation qui est la forme la plus simple à créer. Malheureusement, elle vous limite dans la commercialisation de certains produits et services. Par contre, il est fortement déconseillé de choisir la Joint Venture à moins que vous ne disposiez d’un partenaire de confiance qui réside en Chine.

Murissez bien votre business plan

Pour ne pas regretter d’avoir créé une entreprise en Chine, vous devez avoir une idée très claire de votre business et de son contenu. L’une des étapes à suivre pour la création d’une entreprise, c’est donc la réalisation du business plan. Le business plan est censé contenir la localisation géographique de votre entreprise, l’effectif de vos employés ainsi que vos besoins en capitaux propres. Renseignez-vous cependant en amont sur le secteur d’activités que vous avez choisi. Certaines activités sont exclusivement réservées aux Chinois et ne peuvent donc pas être exercées par des investisseurs étrangers.

 

Mais n’essayez surtout de dribbler l’administration chinoise en indiquant certaines activités sur papier et en menant d’autres dans la réalité. Pendant les 5 années qui suivent la création de votre entreprise, vous devez vous en tenir exclusivement aux activités indiquées. Autrement, vous subirez les rigueurs de la loi chinoise qui est connue pour être l’une des plus dures au monde.

Préparer les documents nécessaires pour la création de son entreprise

Pour officiellement donner corps à votre entreprise, vous devez soumettre un certain nombre de documents aux autorités chinoises. La liste complète des documents nécessaires dépend du type d’entreprise que vous avez choisi. Mais en général, vous devez fournir :

  • Les statuts,
  • Le nom de l'entreprise pré-approuvé
  • Les informations sur les promoteurs de l’entreprise
  • Les informations sur les employés ou sur les postes à pourvoir ;
  • Les informations sur le capital social de l’entreprise…
  • Un business plan et une preuve de votre capacité à financer le projet…

 

Le processus d’établissement de ces documents listés en quelques points n’a cependant rien de facile. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à l’une des agences sinophones qui proposent de réaliser toutes ces démarches à votre place.

Articles similaires

Check Also

Nos 5 conseils pour bien choisir son agence de presse

Nos 5 conseils pour bien choisir son agence de presse

Bien choisir son agence de relations médias est nécessaire dans la mise en place d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *